Le projet

Présentation du projet « Badgeons la Normandie ?» 100nature_MAAF

DRAAF de Normandie

La direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du Ministère de  l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (MAAF) inscrit dans son projet stratégique pour l’enseignement agricole : l’innovation pédagogique , le numérique éducatif et la lutte contre le décrochage scolaire.

Ce projet stratégique, dont l’un des objectifs est l’amélioration continue de la qualité de la formation, met notamment l’accent sur les besoins suivants :

  • renforcer l’accompagnement du projet personnel et professionnel pour l’ensemble des apprenants dans une démarche de formation tout au long de la vie;
  • favoriser et accompagner l’engagement des jeunes, en valorisant les capacités acquises hors du cadre scolaire ;
  • porter la réflexion sur la place du numérique éducatif dans les établissements scolaires à tous les niveaux la communauté de l’enseignement agricole ;
  • consolider et formaliser des partenariats avec tous les acteurs du territoire, notamment professionnels et institutionnels.

Les établissements d’enseignement agricole normands conduisent des projets pour répondre à ces besoins  :

  • Projet Continuum Bac Pro – BTS (Individualisation – remise à niveau en matières générales – accompagnement à la construction du projet personnel et professionnel)
  • Passage d’une logique disciplinaire à une approche compétence pour donner du sens aux apprentissages en seconde professionnelle et CAPA– EPLEFPA du Robillard
  • Démarche ePortfolio  dans le cadre du module M11 avec des BTS au LEGTA d’Yvetot
  • Renforcement de la liaison CFA-entreprise au CFA horticole d’Evreux
  • Projet mené sur l’estime de soi à Saint-Lô-Thère depuis 2 ans
  • Mise en œuvre d’un positionnement et d’un suivi en seconde à partir d’un référentiel de compétences transversales au lycée du Pays de Bray
  • Expérimentation d’une évaluation sans notes au LEGTA de Sées pour les BTS GPN et DATAR.

L’analyse des différents projets engagés ou présentés nous amène à réfléchir sur la reconnaissance et  la valorisation des compétences de nos apprenants.  Il s’agit notamment de la place à donner aux  apprentissages informels, ceux qui ne sont pas validés par des diplômes.

Un groupe de travail comprenant des personnels de la DRAAF, des personnels enseignants/formateurs et de direction des établissements d’enseignement réfléchit actuellement à :

  • évaluer demain les apprenants de façon différente ;
  • permettre aux apprenants de valoriser leur engagement citoyen, leurs projets artistiques et leur implication sur le territoire ;
  • préparer les apprenants à la formation tout au long la vie dès l’entrée dans les établissements et les aider à construire leur projet personnel et professionnel, et  leur identité numérique, dans une perspective d’insertion professionnelle.

Origine de notre réflexion sur les badges numériques ouverts

Suite à l’organisation de la simulation interactive sur le climat SIMUL’COP21 NORMANDIE, organisée par l’enseignement agricole le 21 avril 2015 en « ex-Haute-Normandie », la DRAAF a entrepris de délivrer un badge numérique nominatif aux lycéens et étudiants ayant participé à cette simulation afin de valoriser leurs acquis de l’expérience dans le domaine des apprentissages informels en matière d’éducation au changement climatique et à la citoyenneté.

simulcop21-normandie sur Calameo

simulcop21-normandie sur LinkedIn

La DGER nous a signifié son intérêt pour notre démarche et nous avons depuis approfondi nos recherches sur cette thématique.

Les badges numériques ouverts

Un  badge numérique ouvert est un dispositif numérique qui se présente sous la forme d’un fichier image visant à attester une réalisation, une compétence, un intérêt, une affiliation ou un rôle. Il est encodé avec un ensemble de métadonnées qui inclut l’émetteur du certificat, la date d’émission, les critères de réussite, les liens menant aux preuves montrant quel travail a du être accompli pour l’obtenir, des données permettant l’authentification du certificat par l’émetteur.

C’est une déclaration de confiance fondée sur des critères.

Libres et ouverts: ils se basent sur le standard Open Badges (Fondation Mozilla) qui est un logiciel gratuit et une norme technique ouverte. Toute organisation peut utiliser cette norme pour créer, émettre et vérifier des badges numériques ouverts.

Transférables: on peut collecter des badges provenant de sources multiples, en ligne et hors ligne, puis on peut afficher ses compétences et réalisations sur les réseaux sociaux, son ePortfolio ou des plateformes comme Open Badge Passport ou bien un futur espace personnel en ligne de valorisation de ses compétences à imaginer.

Empilables : les badges peuvent se collectionner et être empilés pour présenter son parcours personnel et professionnel.

badge